Le Républicain Lorrain – Le Classic Mezt’ival mélange les genres

La semaine dernière, nous rencontrions la rédaction du Républicain Lorrain: cela nous vaut un bel article sur notre festival dans l’édition du 13 juillet dernier!

Quatrième du nom, orchestré par un collectif de jeunes musiciens professionnels, le Classic Metz’ival donnera la mesure de sa notoriété du 19 au 28 juillet. Au menu, douze récitals en des lieux messins différents. Et autant de rencontres musicales gratuites et conviviales!

Le Classic Metz’ival et ses rencontres musicales, c’est d’abord une histoire d’amitié née autour des pupitres des conservatoires de Strasbourg et de Metz. Créé à l’initiative de l’Ensemble de l’Ill, fondé en 2013 sous l’impulsion de l’altiste Aurélien Sauer et du violoncelliste messin Timothée Bohr, le rendez-vous a vite séduit les mélomanes. Cinq cents en 2016, 1300 en 2017, 1700 en 2018. Forcément, cela donne des ailes et des envies d’encore mieux faire. Rendez-vous est donc pris pour la 4e édition du 19 au 28 juillet.

Musique et patrimoine

« Notre objectif est de promouvoir la musique classique, de la partager à notre manière, dans un esprit de convivialité. Avec la volonté de travailler sur la forme en sortant du cadre des conventions classiques. En résonance avec d’autres genres musicaux, notre programmation se veut exigeante, éclectique et accessible à tous, petits et grands », résument les deux piliers, Aurélien Sauer et Timothée Bohr. Dans leur sillage, une trentaine de musiciens d’horizons divers. D’une moyenne d’âge de 30 ans, originaires de France, d’Angleterre, d’Italie, d’Espagne, d’Iran ou du Mexique, faisant carrière à Vienne, Nice, Paris ou encore Helsinki, ils feront vibrer des lieux emblématiques mis à disposition par le service patrimoine de la Ville de Metz. Des églises Saint-Martin, Saint-Maximin et Saint-Eucaire à la Porte des Allemands, en passant par les salons de la mairie, le musée de la Cour d’or ou le cloître des Récollets, les bonnes notes s’enchaîneront dix jours durant.

Des concerts décomplexés

Parmi les temps forts, le concert Les Saisons (le 20 juillet à 17h), dans les jardins de l’église Saint-Martin). Vivaldi y sera à l’honneur avec, en prime, des commentaires et des anecdotes teintées d’humour. Interprété par la soprano Claire Trouilloud accompagnée d’Aurélien Sauer, le spectacle exotique et contemplatif baptisé M’Allant Promener (le 24 juillet à 20h aux Récollets) prendra des airs

Suite de l’article réservé aux abonnés : https://c.republicain-lorrain.fr/edition-de-metz-ville/2019/07/13/le-classic-metz-ival-melange-les-genres

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s